Veille et curation de contenu

curationLe Web recèle d’une masse toujours croissante d’informations et il est facile de s’y perdre. Pour garder le fil des sources d’informations qu’on considère fiables, certains outils ont été développés qui facilitent grandement la veille sur différents sujets ainsi que la curation de contenu.

Bien entendu, chaque navigateur dispose de marques-pages qui permettent d’organiser les sites d’intérêts en les regroupant par dossiers. Ces liens ne permettent cependant pas de suivre directement ce qui se publie sur chacun de ces sites et restent aussi en vase clos sur notre ordinateur. Une des innovations du Web 2.0, moins connue que les fameux réseaux sociaux, a été l’agrégation de contenu, notamment grâce à la technologie du fil RSS.

Suivre le contenu d’intérêt en continu

Les fils RSS agissent un peu comme des alertes concernant le contenu nouvellement publié sur un site. Ils permettent ainsi de consulter l’extrait ou le texte complet, disons, des nouveaux articles d’un blogue donné. Les fils RSS peuvent être collectés et regroupés grâce à des outils qu’on comme agrégateurs. L’agrégateur RSS Google Reader étant destiné à disparaître dans les prochains mois, le site Netvibes constitue l’un des agrégateurs les plus populaires. Il est également à noter que des plugins peuvent être ajoutés au navigateur Firefox pour obtenir la même fonction et qu’il existe aussi que des applications autonomes remplissant cette fonction.

Dans tous les cas, ces applications permettent de s’abonner et ensuite de consulter le nouveau contenu d’un site, qu’on peut regrouper avec d’autres, disons par thèmes. Il s’agit d’un moyen pratique et efficace de faire de la veille sur un sujet ou un domaine particulier, sans devoir nécessairement visiter chacun des sites qu’on juge d’intérêt.

Partager le contenu d’intérêt

D’autres sites permettent également de suivre le contenu d’intérêt publié sur un sujet donné, mais aussi de le partager avec d’autres utilisateurs. Le site Delicious permet ainsi de développer des dossiers de marques-pages qu’on peut ensuite partager et recouper avec d’autres grâce à des mots-clés. Ce type d’agrégation fondé sur la communauté permet de démultiplier sa propre veille grâce aux efforts collectifs d’utilisateurs partageant un intérêt commun.

De son côté, le site Scoop.it permet de regrouper des contenus précis (articles, vidéos, etc.) par thématique, mais aussi de les partager facilement sur les réseaux sociaux. Le site utilise cette fois la démultiplication offerte par les autres réseaux sociaux, tout en permettant une curation de contenus sur un sujet donné.

Si vous ne les connaissiez pas déjà, prenez le temps d’apprivoiser ces outils, vous y gagnerez clairement au change en termes de gains de temps et de productivité dans vos activités de veille.

Bon vendredi!

Marc